Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ikimashoo

Ikimashoo

Blog Photo & un peu +


Petite analyse du vote FN

Publié par Ikimashoo sur 8 Décembre 2015, 12:49pm

Catégories : #Coups 2 Coeur - Coups 2 Gueule

Coup 2 Gueule !

 

Le niveau des suffrages exprimés en faveur du Front National, lors du 1er tour de ces élections régionales 2015 est réellement inquiétant. Inquiétant car le FN est pour moi synonyme de repli sur soi, de peur et de méfiance entre les citoyens et, sans doute, de racisme (même si j'ai du mal à croire qu'il y ait encore beaucoup de gens qui jugeraient d'autres gens sur leurs couleurs de peau ou qui estimeraient qu'une race est supérieure à une autre) Cependant, ces résultats sont aussi très révélateurs d'une incompréhension entre les citoyens et d'un manque d'effort pour surmonter cette incompréhension.

En effet, depuis dimanche, j'ai lu beaucoup d'invectives telles que "Pays de merde", "Bandes de fachos" "Honte à vous" parfaitement stériles, lancés par des internautes "humanistes", "progressistes", "tolérants" . Je me suis dis qu'il était plus intéressant de comprendre pourquoi autant de gens ont voté ainsi. Car je ne peux pas croire qu'il y ait 6 millions de skineads, de xénophobes.

En premier lieu, j'ai relu la définition du mot "racisme" qui signifie en substance, le fait de considérer qu'il existe une supériorité d'une race par rapport à une autre. J'ai du mal à croire que 6 millions de français se reconnaisse dans une telle énormité. Je passe rapidement sur le terme "facho" qui selon moi est totalement anachronique puisqu'il se rapporte spécifiquement à l'Italie Mussolinienne.

En second lieu, j'ai essayé de trouver quelques témoignages de bonne foi sur internet. Sincérement, on en trouve beaucoup des internautes votant FN et qui sont trés loin des accusations de "Haine" proclamées par la gauche "humaniste" . Mais J'en ai trouvé un en particulier qui m'a semblé révélateur et sincère. Il s'agit d'un jeune homme qui était auparavant toujours le premier à se révolter à la seule évocation du nom de Jean-Marie Le Pen, puis dont l’expérience de la vie quotidienne en tant que rare blanc dans un quartier difficile et l'angélisme criminel de la gauche, ont fait basculer à l’extrême droite. Eh bien, je ne me permettrai pas de le juger - même s'il se trompe de solution en votant FN - car Il me fait réaliser qu'il est sans doute plus facile d'être "tolérant" et "humaniste" lorsqu'on habite à la campagne ou au centre de Paris avec des citoyens éduqués, quelque soient leurs appartenances sociales ou religieuses, qu'en étant un des rares "blanc" dans un quartier difficile. Une note de ce témoignage m'a particulièrement marqué : "Je suis ces cours d’éducation civique où l'on est plus que 4, car c'est ramadan" : Qui est-ce qui fait vraiment l'effort d'intégration dans l'histoire ?

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents