Balzac a créee dans une certaine indifférence generale, puis est mort dans la pauvreté.


Son talent et la portée sociale de son oeuvre n'ont été reconnu que bien des décénnies plus tard.

Aujourd'hui (en esperant ne pas faire d'analogie trop hasardeuse) il me semble que de nombreux artistes de grands talents ( et de toutes spécialités ) ne sont pas reconnus à leur juste valeur.

Ils sont mêmes parfois méprisés. Pourtant, si l'on prend par exemple le cas de la chanson française, réguliérement conspuée, je dis Bravo à ceux et celles qui arrivent à créer de nouveaux textes, de nouvelles mélodies.

Cela me parait d'autant plus talentueux , qu'il faut réussir à ne pas faire ce qui a déjà été écrit ou composé avant. Je trouve ça vraiment baléze ! 

Pour parvenir à trouver de nouvelles idées ou de nouvelles approches aux thémes "classiques", il faut en effet se creuser les méninges. Et pour cela, certains s'en sortent plus que bien sans que, pour autant, on ne s'empéche de les comparer aux "Grands".
 

Mais ces "Grands" ont surtout eu la chance de naitre avant eux.

Ils ont piqués tous les bons thémes !


Retour à l'accueil