Cet été, j'ai choisi un séjour en Corse, Cime e mare. Il s'agit d'un parcours permettant de découvrir une bonne partie du relief montagneux de la Haute-Corse, des villages typiques et de belles plages. Cela se passe dans la région d'Ajaccio, autour des villages d'Evisa, Ota, Porto, empruntant une bonne partie du GR20 Nord.



 






7 jours de marche avec du bon dénivelé - 6h par jour. Nathanael, excellent accompagnateur s'est toujours montré très à l'écoute du groupe. "Nath, tu crois qu'il faut que je mette ma crême maintenant ?" "Oh j'pense que tu peux attendre un peu..."  "Et maintenant ? Tu crois pas que j'ai un peu chaud là ?" "Heu, si ptét que t'as un peu chaud.."  lol 


Mon moment le plus fort : La descente vers le refuge de Puscaghia (1 080 m) : Incroyable impression d'être seul au monde, dans cette vallée sauvage... Et pour cause, ce refuge, géré de main de maitre par Dumé, est situé en dehors du GR20. Il y a donc peu de visiteurs. L'installation de panneaux solaires à révolutionné le confort de la plupart des refuges de montagne (douches chaudes..)


 


 

 


 

 

 

Les baignades dans les piscines naturelles resteront pour moi un souvenir très agréable. Même si l'eau est froide, quel bienfait pour le corps, notamment les pieds, mis à rude épreuve !
 








Au sommet du lieu dit "La Rata" (Golf  de Porto) vivent 2 retraités : André et Antoine, dit "Couillette" : Cette rencontre entre notre groupe de randonneur UCPA et ces deux énérguménes :)  faisait egalement partie de l'aventure : Au terme d'une longue jounrée de marche nous découvrons une vieille batisse sur un terrain bordé de chataigniers, fougéres, cerisiers ....  C'est ici que nous passerons la soirée, puis que nous domirons à la belle étoile :)  
  
Antoine et André sont deux amis d'enfance d'un même petit village. Ils ont quitté la Corse dans les années 50, obligés de rejoindre le continent (Marseille, Nice...)  afin de trouver du travail. L'un est devenu douanier, l'autre gendarme.





Parvenu à la retraite, André récupére la bâtisse de la Rata, ainsi que le terrain, puis rénove le tout. Dés lors, ils décident de réaliser un rêve de gosse : Vivre ici, entre copains, des journées et surtout  des soirées inoubliables, accueillant les marcheurs et entourés de (plusieurs) bonnes bouteilles. En effet, aprés une journée ensoleillé, occupés à récolter les chataignes, nourrir les cochons, André et Couillette accueillent à bras ouvert les randonneurs qui parviennent à atteindre cette terre de Paradis. Pour ma part, la soirée se poursuiva fort tard dans la nuit et je rejoint le campement pour dormir à la belle etoile, peu confortable, mais inoubliable.



Voyez Antoine, "couillette', scruter les bateaux du Port de Porto depuis leur magnifique point de vue sur le Golf du même nom : Ils sont tout simplement les Rois du Monde.

 

Et je pése mes mots, vraiment. 







Le lendemain, dernier jour, nous nous sommes dirigés droit vers la mer et la trés belle plage de galets de Porto

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil